• Hey !

    Petites news

     

    Petites news pour vous prévenir d'une inactivité momentanée, en effet je vais avoir une fin de semaine plutôt chargée, et le repos après tout ça, en prenant en compte le fait que ça fait un moment que je n'ai pas posté d'articles... C'est le moment d'un racontage de vie rapide~

    Donc. Hum, je fais de la musique. De plus, j'ai la chance de jouer du plus bel instrument jamais inventé, c'est à dire... le cor d'harmonie. Un des moins connus aussi, mais comme il est dans le livre des records je compte sur vous pour vous renseigner si l'envie vous prend~ J'ai la chance de participer à un projet organisé par mon école de musique, une opérette ! Ces projets ont lieu tous les deux ans, j'ai pu déjà participer à 4 d'entre eux, Orphée aux enfers d'Offenbach et Les mousquetaires au couvent dans les choeurs, ainsi que Ciboulette et cette année La veuve joyeuse dans la fosse d'orchestre. Et Mon dieu que c'est génial d'être dans un truc comme ça.

    Tout ça pour vous dire... Si vous avez l'occasion de commencer la musique, n'hésitez pas, lancez-vous ! Ok, ça demande du travail, et moi-même je suis peu sérieuse, mais rien que pour le plaisir de jouer ça vaut bien tout le travail du monde. Vraiment. Savoir qu'après plusieurs années je peux participer à des projets comme ça, aller dans des orchestre un peu partout (bon, n'exagérons pas, j'suis pas un génie c'est clair), jouer dans des ensembles très différents, c'est juste incroyable, et ça apporte tellement. Voilà, je vais passer la semaine avec les pire horaires du monde (ui, ça a commencé dimanche dernier en fait :3), et je suis juste vraiment heureuse~

    Petites news

    Le papi le plus génial du monde avec qui je joue, et que je surnomme canari (référence à son bateau jaune et sa combinaison jaune assortie), et qui m'appelle colibri (parce que je suis toute petite, et que du coup mon coeur bat plus vite). Les rencontres grâce à la musique sont les plus belles de ma vie (bon, le lycée et webidev aussi j'avoue), mais surtout les plus improbables :')


    27 commentaires
  • Des fois je me pose des questions.

    Mais je n'ose pas forcément en parler, parce que je parle mal déjà, et puis parce que mon esprit critique, même si il ne demande qu'à se développer, est actuellement proche du zéro absolu. Rien.

    Alors oui, je suis une personne immature. Je l'ai toujours su, de toute façon il suffit de me rappeler le moment où faire des jeux de rôles avec mes amis ne nous passionnait plus, mais où je continuais avec acharnement à faire comme "avant", avant cette espèce de cassure. Je l'ai ressentie très nettement d'ailleurs, cette "évolution" avait la forme d'une marche un peu haute qui fait battre le coeur très vite quand on la loupe, alors que finalement c'est pas si grave. Je n'arrivais plus à dormir, quelque chose avait changé, je le savais. C'est quelque chose dont je me souviens très clairement, et maintenant que j'y pense c'est peut-être normal, mais il faut que j'arrête avec mon obsession pour la normalité.

    Les questions à 2h du matin

    Des fois je me dis que ce qui serait intéressant, ce serait de faire un immense répertoire de la normalité, avec des millions d'études sur ce qui est normal donc. L'envie de tout mettre dans des cases m'obsède par la même occasion, parce que de la normalité normale pourrait naître plusieurs versions de la normalité, vous voyez ? Moi qui déteste les préjugés, et qui essaie de les combattre, c'est totalement inverse à ça. Parfois j'ai peur de ne vivre que par esprit de contradiction (d'ailleurs j'ai voté café chez chapo chapi), parce que j'aimerais briser cette vision de la normalité, mais on en revient à la question de la normalité. Je me torture avec ça, mais c'est un peu idiot. Si je le fais, c'est finalement pour essayer de me définir moi, mais c'est carrément égoïste. Maintenant même quand je dessine, mes personnages ont l'air pensif et ils pensent comme moi, je le sais. Et c'est horrible, parce que j'aimerais leur inventer une vie, mais que ça revient toujours à moi, comment est-ce que je réfléchis au fait ?

    ___________________________________________________________

    Mais revenons-en à l'immaturité donc.

    "Aussi bien, l'immaturité feinte ne peut être parfois que la preuve d'une maturité assez éclairée pour prendre du recul sur elle-même (ou bien juste une preuve d'immaturité, dépend sur quel échelon de l'échelle on est)."

    ça vient d'un article de Chapo Chapi qui réfléchit, elle (du coup elle a interdiction de poster quelque chose ici)

    J'avais lu ça il y a un moment, quand on étudiait Caligula en cours. Le metteur en scène avait donné un sens à la pièce, celui de montrer que Caligula est le résultat de la société : une société perverse et pleine de magouilles pour faire simple, et qui l'a transformé en monstre quand il en a eu conscience. Et j'aimais bien cette définition de l'enfant qui définis assez bien ce que j'aime et que je veux garder de l'enfance. Il y a des choses qu'on doit laisser à l'enfance, et des choses à garder toute sa vie selon moi. Des fois ça me fait assez mal de me dire que penser comme ça ne fait que retarder une désillusion inévitable, je m'y accroche cependant, au risque d'être extrêmement immature sur bien des sujets. On dirait une réflexion un peu idéaliste dans le sens où la définition de l'enfance pourrait être qu'elle n'est pas encore dotée des mauvaises influences, et donc que sauver ce côté enfantin serait devenir un espèce d'idéal d'objectivité, de volontariat, de gentillesse, bref ce côté bisounours qui est en nous (en m'appuyant sur la revue du test des 16 personnalités qu'on m'a filé :')

    "Je veux rencontrer ces personnages en quête de l'impossible... A la poursuite infinie de leurs rêves, au dépassement sans limite d'eux mêmes... Chez les enfants, la perception de la vie est infinie. Les rêves sont possibles...

    La société, les normes, la peur du regard des autres, le calcul politique, les arrangements, le mensonge déguisé violentent les rêves de l'enfant. L'enfant est alors cassé, déchu, floué. La violence de Caligula nait de cette compréhension qu'il a du monde. La responsabilité est collective de rendre le génie horrible. Les enfants déchus peuvent devenir des monstres en puissance."

    Note d'intention d'Emmanuel Ray (metteur en scène de Caligula en 2014)

    ___________________________________________________________

    Mais la fatalité que je ressent dans ce passage ne me plaît pas forcément non plus, peut-être que je suis idéaliste, mais nous ne sommes pas condamnés à être des résultats de la société. Dire que je suis humaniste est un bien grand mot, mais je crois en l'humanité et à sa capacité à briser cette fatalité. J'aimerais bien que chacun ait la possibilité, s'il se pose la question, de découvrir ce qui se fait ailleurs pour avoir d'autres possibilités en tête, voire en inventer pour envoyer se faire voire l'impossible, ou justement le réaliser, ce qui lui aura donné raison d'y croire comme un enfant. J'aurais bien aimé pouvoir choisir ce que je veux être en ayant plus de cartes en main, mais je vais forger ce que je suis avec ce que je vais vivre, ce qui implique le fait que je me trompes de chemin un bon paquet de fois (tient, le fait de poster cet article par exemple).

    Des fois je me prend entrain de penser à ce que je demanderais au génie de la lampe magique si il me proposait d'exaucer 3 de mes voeux, et même quand je le pense consciemment, je continue à réfléchir un moment avant de me dire que ça n'arrivera probablement jamais. Avec toujours la dimension"Et si", parce que j'y crois encore un tout petit peu si pense à la dimension divine de la chose.

    Mais c'est cool quand même 3 voeux. Ce sont les pensées des 2h du mat', du coup quand je lirai ça demain matin je vais probablement m'arracher les cheveux . Rhaaaa, pourquoi j'écris bordel. Quelqu'un va me dire que tout ce que je dis est une évidence bien connue puisque ceci engendre cela, ou au contraire va me dire que c'est complètement con en pointant toutes les coquilles du doigt. Mais ne vous prenez pas trop au sérieux hein, ce sont justes les pensées de la nuit, avec toute la mélancolie qui va avec, le tout par une fille sans esprit critique, sans références, et centrée sur elle-même, y'a pas vraiment de gloire à ça .___.

    Il me faut plus de culture, plus de connaissances.


    6 commentaires
  • PRESENTATION

    OMOCAT. J'ai découvert cette personne il y a environ deux jours grâce aux recommandations youtube d'une musique (qui est dispo plus bas~). OMOCAT, c'est une artiste qui a pour passion le dessin. Elle a terminé quelques projets, comme le mini-comic Pretty boy, et quand j'ai vu la liste de ses clients, ses dessins et son gros projet actuel, je n'ai pas pu m'empêcher de vouloir vous en parler.

    Que dire. A part que pas mal d'entre vous peut-être se retrouveront dans cette description. Quand j'ai lu ça, je me suis tout de suite retrouvée, je veux que ma vie entière suive cette philosophie.

     

    Liens :

    http://www.omocat-blog.com/ (blog de OMOCAT)

    _______________________

    LE BLOG D'OMORI

    Un des projets d'OMOCAT est le blog d'OMORI qu'elle a tenu pendant 1 an. OMORI, c'est un garçon déprimé et Otaku (bravo, je sais lire). Il se trouve moche, il déteste le monde qui l'entoure et les humains. Sur son blog on peut lire ses différents posts, ses pensées sur la vie, dans sa bulle.

    "Un jour ma maman m'a dit que j'avais une maladie, et que c'était dur d'aider une personne à qui on ne peut pas parler. Mais je n'ai pas besoin d'aide"

     

    On peut voir une infime partie du charme des projets d'OMOCAT, sa vision sur les différentes personnes qui vivent dans ce monde et leurs pensées. OMORI n'est pas tellement développé, pourtant c'est un personnage que j'adore déjà. Mystérieux, étrange, on ne demande qu'à découvrir son monde, sa bulle, ses 3 amis imaginaires, la réalité qu'il s'est construit. Il y a très peu de choses sur ce jeu et la vie de ce garçon, On peut se permettre d'imaginer l'histoire d'un garçon autiste qui s'est construit un monde autours de lui avec ses habitants et ses bizarreries, un jeu qui promet d'être attachant, intrigant, terrifiant, toute une ambiance que je veux absolument voir.

    Liens :

    http://www.omoriboy.com/ (blog d'OMORI)

    ______________________________

    PROJET ACTUEL (enfin un des projets) :

    LE JEU VIDEO

    Pour vous mettre en appétit, petite musique

    Déjà rien qu'en entendant la musique, des images de disney version Tim Burton me viennent... C'est par cette musique que j'ai commencé mes petites recherches.

    Petit résumé du jeu, normalement l'anglais doit être assez compréhensible...

    J'avais la flemme de tout traduire.. Franchement si le frisson du mystère ne vous a pas traversé le dos, si la curiosité ne vous a pas emporté, je ne vous comprends pas. J'ai tellement envie que ce projet sorte, tout me plaît, graphismes, histoire, ambiance tellement intense et présente dans quelques lignes de texte et quelques dessins...

    En écrivant, je n'arrive pas à retransmettre l'excitation que je ressent à propos de ce projet et l'immense admiration que j'ai pour cette artiste, mais déjà les gens font des fanarts, j'espère que cet univers aura autant de succès qu'undertale (ça me fais beaucoup penser à undertale dans un sens).

    p'tite image du jeu~

    OMOCAT OMOCAT

     Liens :

    https://www.kickstarter.com/projects/omocat/omori (projet sur kickstarter)


    votre commentaire
  • Promis après j'arrête avec mes photos.

    Voici donc en exclusivité un arbre à étages, une caverne aux fées, un oeil en bois, des racines qui portent un rocher en toute normalité, ainsi que des p'tits champignons sympas.

    La chasse aux champignons avec tatie Yuki (promis j'arrête) La chasse aux champignons avec tatie Yuki (promis j'arrête) La chasse aux champignons avec tatie Yuki (promis j'arrête)

    La chasse aux champignons avec tatie Yuki (promis j'arrête) La chasse aux champignons avec tatie Yuki (promis j'arrête)

    La chasse aux champignons avec tatie Yuki (promis j'arrête) La chasse aux champignons avec tatie Yuki (promis j'arrête) La chasse aux champignons avec tatie Yuki (promis j'arrête)

    La prochaine fois tatie Yuki vous montrera comment tricoter des chaussettes en laines pour passer l'hiver au coin du feu, la recette de la tarte à le rhubarbe caramélisée de derrière les fagots et des parties live de scrabble endiablées.


    11 commentaires
  • Petite balade, c'est assez rare pour le souligner u__u

    Sérieux, ne faites pas comme moi, ne râlez pas quand vos parents vous emmènent faire une balade, parce qu'au final c'est pas si terrible et qu'en plus ça ne fait de mal à personne (et surtout pas à la génération connectée que nous sommes) de se bouger un peu de temps en temps. Bon, je me fait surtout la leçon à moi-même en fait .__.

    Les Vosges c'est BEAU OK ?!


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique